Engagement des parties prenantes

Eléphants s'abreuvantC’était si évident qu’on a oublié de le faire : impliquer ses parties prenantes dans une démarche stratégique ou une révision de ses objectifs ou une action d’évaluation ou de reporting. Or c’est fondamental. La doctrine veut aujourd’hui que sans consulter ses parties prenantes, la stratégie que vous élaborez n’est pas aboutie. L’intelligence partagée fera défaut, ainsi que la légitimité qu’elle octroie. C’est incongru, innovant de convier des personnes pour parler éthique, développement durable, réalignement stratégique. C’est différent et complémentaire aux enquêtes de satisfaction, aux sondages d’opinion et aux tests marketing.  Et c’est tellement enrichissant ! Concrètement, nous combinons souvent plusieurs types de dialogues pour croiser les informations et consolider leurs enseignements :

  • Interviews : pour recueillir l’avis précis de personnes clés pour l’organisation
  • Focus groupes et panels de parties prenantes : pour débattre avec 10 à 15 personnes, sélectionnées pour leur connaissance du thème et leur apport potentiel au sujet choisi.
  • Sondages web et sms : pour collecter des informations quantitatives, objectiver des conclusions et tirer des enseignements statistiques
  • Enquêtes terrain : interview de visu dans la rue, des salons spécialisés, à des moments propices pour croiser les parties prenantes ciblées et parfois plus difficiles à atteindre autrement.

Quelques références :

logo Belgacom

logo Gyproc

logo TEC